Le hameau Le Chêne

1) Disparition du chêne de Lavallaz

2) Demande de bourgeoisie de Morand français

3) Demande de bois pour construire la maison Morand à Le Chêne

Incendie du bâtiment des frères Bressoud au Chêne, le 4 décembre 1898

Séance du Conseil communal de Vionnaz du 28 décembre 1898
Bressoud François conseiller pour lui et ses frères, ayant droit, dont leur bâtiment situé au Chêne a été incendié le 4 Courant, sollicite pour le défrayer des frais en bois ou en argent pour les défrayer des frais de transport de Vionnaz au Chêne, pour la chaux nécessaire à la reconstruction du bâtiment détruit.
Prenant en considération le malheur qui vient d’arriver aux frères Bressoud, le Conseil décide de leur accorder un subside en argent  de cent cinquante francs. Ce subside s’entend pour le transport de la chaux nécessaire au complet achèvement du bâtiment dont s’agit, soit réfection de murs, crépissages et ribages des appartements, etc. de telle sorte que les subsidiés n’auront plus rien à réclamer pour ce chef.

AEV, Vionnaz R 4 – Page 124